Systèmes à cycle mixte

Une solution pour les lavages industriels les plus difficiles et variés est bien représentée par les systèmes à cycle mixte qui permettent la qualité et la flexibilité de lavage et de séchage.

Ce type de lavage est basé sur le processus nommé « hybride », parce qu’il combine des solutions à base détergente aqueuse avec une solution à base de co-solvant/solvant. La base aqueuse (le détergent) sert à éliminer les résidus de « nature polaire », tels que les activateurs de fluxants, les sels et les contaminants dérivés des différents processus. Le co-solvant, avec les solvants fluorés de dernière génération, à bas point d’ébullition et non destructifs d’ozone, permet l’élimination des contaminants « non polaires » – tels que cires, huiles et fluxants à base colophanique – et le séchage final. On est donc en présence d’un processus qui réduit au minimum l’usage d’eau et, par conséquent, sa nécessité d’élimination.

En outre, avec ce nouveau système il est possible d’effectuer le lavage en sautant la partie de l’eau et allant directement au co-solvant/solvant ; cela, naturellement, quand les résidus le permettent.

Il s’agit de machines qui ont, en plus d’une mineure consommation d’eau, des temps de cycle nettement inférieurs à un processus aqueux normal avec séchage au four. C’est-à-dire, l’on passe d’un temps de cycle complet de 20 minutes à un temps pour le solvant seulement de 10 minutes.

En outre, la possibilité d’appliquer la pompe de chaleur permet une grosse économie en termes d’absorption électrique énergétique par rapport à la version avec réchauffage traditionnel électrique, et elle a une puissance électrique installée plus baisse du 50% en moyenne.

Précédent